3x8=24, photo de circonstance (Romain Juan, Marine Julié, Simon Rayssac, 2011)

3×8=24

Posted on 22 septembre 2011

Une proposition de Romain Juan en collaboration avec Marine Julié et Simon Rayssac

Où ? Dans l’enceinte de La gare au 59, rue Camille Sauvageau
Quand ? Tous les jours de 14h à 22h

Evento 2011 se propose de présenter de l’art au plus proche du réel et des préoccupations politiques et sociales actuelles. L’art est pour moi une part du réel, il n’a donc pas besoin de s’en rapprocher : une peinture existe en tant que matière, et nul ne dira que le lin de la toile, le bois du châssis, l’huile et les pigments composant la peinture, proviennent de la magie du peintre. Ces matières existaient préalablement tel l’acier du couteau ou le verre de la fenêtre. Toute personne pourvue de sens est capable de voir la toile, la toucher et la sentir. Partant de ce constat, les tentatives de rapprocher l’art du réel me semblent inutiles. Pourtant comme chaque fois où je suis confronté à une proposition absurde, je réponds de la manière la plus simple et frontale possible. En effet tels les ouvriers japonais qui à la place de s’arrêter de travailler lors de grève, surproduisent afin d’obtenir un stock excédentaire invendable, se jouant ainsi de l’économie d’offre et de demande, il me semble que la meilleure manière de pointer certains problèmes est de les mettre en avant par l’évidence jusqu’à l’excès.

C’est pourquoi ma proposition est d’ouvrir durant Evento une fabrique de l’art, un lieu où tels des artisans, un groupe de personnes dont la capacité de production se situe dans le domaine artistique, produiront des pièces, huit heures par jour minimum (on se garde le droit de faire des heures supplémentaires).

Les points essentiels de ce projet sont :

  • Ramener le travail artistique à un simple travail de production, donc démystifier le statut d’artiste créateur, à celui de travailleur, notamment en le montrant en train de se faire ;
  • Réfléchir aux termes de productions, de série, de travail dans le champ de l’art ;
  • Réaliser une performance sur la durée d’Evento, un objet global, dont la multitude des objets produits ainsi que le lieu et les acteurs n’en seront que les pièces. Ainsi les objets produits n’auront d’importance que d’être produits dans ce cadre.

Romain Juan est étudiant en 5ème année à l’EBABX.
Marine Julié, diplômée de l’EBABX, est actuellement artiste en résidence à la Fabrique POLA.
Simon Rayssac est artiste, diplômé de l’EBABX (www.simonrayssac.net/).

Be the first to leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *